Tél : 06 98 14 78 78

les taxis et les VTC sont-ils vraiment en opposition?

Les taxis et les VTC sont-ils vraiment en opposition?

Les gouvernements successifs on toujours cherché à réformer l’industrie du taxi. Grâce aux VTC ils ont un pouvoir de levier pour y parvenir. Les taxis ne sont pas aussi malléables que le souhaiterait le gouvernement.

Ils craignent à la fois une dévalorisation de leurs conditions de travail et surtout la perte de leur investissement initial. Les taxis ne sont pas composés d’un seul profil professionnel uniforme.

Les conducteurs de taxi sont issus d’une multitude de secteurs professionnels. Certains chauffeurs ont bien sûr commencé leur carrière dans le transport. D’autres à l’inverse, viennent de milieu très différent. Il y a d’anciens ouvriers, de cadres et d’ingénieurs. Le prix de la licence conditionne d’ailleurs les différents comportements par rapport au réforme proposée. Dans les grandes villes et même dans les villes moyennes comme Cergy-Pontoise, Mantes-la-Jolie, Poissy, Les Mureaux et Vernon pour ne citer quelles. La licence de taxi est Cher et les professionnels  sont très attachés à leur fonctionnement . En province, dans les petit bourg, la réaction est très différente. Les artisans taxis se résignent et pense que si cela continue à se dégrader, ils feront « autre chose ». Le rapport de Thomas Thévenoud propose une couleur unique pour les taxis et un forfait pour aller à l’aéroport Charles de Gaulle Roissy. Un couloir dédié sur l’autoroute A1 devrait être mis en place.

Les taxis de banlieue font le même travail que les VTC. 90%  de leurs courses se font sur appel téléphonique avec réservation. La grande erreur qui ressort de ce cet apparent combat  est qu’au final le consommateur ni gagnera pas.

Première raison: Quel que soit le modèle économique du prestataire de transport ,  il gardera comme objectif  la rentabilité de son entreprise.

Deuxième raison:  Les gouvernements n’ont  toujours pas assimilé leur responsabilité de service public.

Il faut que nos dirigeants cessent de faire une politique comptable,  ils doivent avoir une vision globale du système de transport en France en incluant les taxis et les VTC. Cela ne sera possible qu’avec une volonté politique forte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *